Edito : juillet ; août ; septembre 2019

La météo est capricieuse. Les champs creusois sont verts, mais ce n’est qu’une illusion ! La sécheresse est là, malgré la pluie des derniers jours. Il n’est tombé que de faibles quantités qui n’ont pas suffit à remplir les sous-sols. Le département est toujours placé en alerte sécheresse. La municipalité appelle à la conscience citoyenne de chacun pour que les mesures restrictives prises par arrêté préfectoral, permettent de préserver la ressource en eau et d’en assurer un partage équitable. Nous vous informons qu’un dossier de demande de création d’un relais de radiotéléphonie au lieu-dit « Le Peu » du Monteil a été déposé et est en cours d’instruction en ce moment par les services de la Préfecture. La configuration géographique du terrain (en hauteur) permettrait à bon nombre d’entre nous d’avoir plus de débit pour nos communications téléphoniques. Dans un autre ordre d’idée, depuis la mise en place de la TEOMI (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative), nous avons retrouvé des poubelles derrière les sanitaires publics dans le bourg ou encore le long des routes, en pleine campagne. Il semblerait même que certaines personnes ne sortent plus leur poubelle de déchets ménagers ce qui peut bien évidemment paraître, à terme, très suspect pour les services d’Evolis23. En effet, c’est une puce individualisée qui est sur chacun de nos bacs et permettra à Evolis23 de nous facturer le service en fonction du nombre de fois où ils relèveront nos poubelles (et, à compter de 2020). Si certains ne présentent jamais leurs bacs, il est fort à parier que les services compétents se poseront la question de savoir où vont les déchets ? Nous rappelons ici que 80 % de notre facture restera fixe (c’est-à-dire conforme à ce que nous avons payé jusqu’à présent), la part variable concernera seulement 20 %. Est-ce que cela vaut réellement la peine de risquer une amende ? Pas sûr. En outre, notre conscience citoyenne et notre souci de ne pas laisser une vaste poubelle à nos enfants et petits-enfants devraient nous inciter à faire preuve de civisme à ce niveau également. Toujours dans le même domaine, un petit rappel concernant les récupérateurs de verre : à moins d’être vraiment handicapé, il est possible à tout un chacun de déposer les bouteilles DANS les containers et NON JUSTE A CÔTE… Merci d’avance. La rédaction