SOMMAIRE :

Année 2017
Numéro 66
Octobre ; Novembre ; Décembre

VOTRE MISSION : BIEN GÉRER VOS BIODECHETS


Faire de la prévention

Mission impossible ? Pas du tout : Evolis 23 vous guide au quotidien, dans la bonne gestion de vos biodéchets et vous propose un tour d’horizon des alternatives pour réduire toujours plus votre production de déchets.

Votre cible : les déchets compostables !

On les trouve encore en grande quantité (14%*) dans le bac d’Ordures Ménagères.
De quoi s’agit-il ?... Des déchets fermentescibles** pardi !
Alors qu’ils pourraient facilement être valorisés et détournés de l’enfouissement, une grande partie est jetée avec les Ordures Ménagères, et finit enfouie dans l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND) de Noth.
Votre mission, si vous l’acceptez…

Eliminer les biodéchets de votre bac d’Ordures Ménagères !

Pour cela, vous disposez d’armes très efficaces, car avoir une bonne gestion de ses déchets biodégradables, c’est possible. La réponse en 3 méthodes proposées à Evolis 23 :

Faire monter en température votre cible ?
- La solution : le compostage de vos déchets fermentescibles, soit en tas, soit dans un composteur. Il vous suffit de vous équiper de votre bioseau (petit seau pour la cuisine) à remplir de biodéchets après chaque repas. Plus aucun d’entre eux ne finiront ainsi à la poubelle ! Déposés dans votre tas de compost ou votre composteur, ils se décomposeront en quelques mois, avec un apport de feuilles ou de broyat de branches à mélanger sans modération. Ils seront alors transformés en compost à répandre dans votre potager ou au pied de vos plantations comme fertilisant naturel.

Réduire en miette votre cible ?

Deux solutions existent : le broyage de vos déchets verts, à plus ou moins grande échelle.
- Le broyage individuel
Du matériel de broyage peut vous être mis à disposition gratuitement (à rendre en bon état à la fin de votre mission !). Sur simple demande auprès de notre partenaire GAMM VERT, un broyeur individuel trouvera naturellement sa place dans votre véhicule pour que vous puissiez réaliser vous-même le broyage de vos tailles de branches (maximum 4 cm de diamètre).


- Le broyage à domicile
Autre possibilité : un agent spécial peut venir chez vous faire le travail et broyer à votre place vos branchages. Cela vous en coûtera 50€. Sur simple demande auprès de nos services, une prestation de broyage à domicile mettra à mal des branches jusqu’à 15 cm de diamètre.
Pour faire disparaître toutes les traces, pensez à pailler vos plantations ou à alimenter votre composteur avec le broyat de branches ainsi obtenu.

Alors, mettez-vous en route sur le chemin d’un territoire zéro déchet zéro gaspillage, et choisissez le moyen qui vous convient le mieux pour valoriser vos déchets fermentescibles.

NOM DE CODE : BIODÉCHETS
CARACTÉRISTIQUES : Les déchets fermentescibles sont de plusieurs sortes. On les débusque dans la cuisine et le jardin.
AUTRES PARTICULARITÉS :
- Parmi les membres actifs présents dans le milieu de la cuisine, on trouve les épluchures, les restes alimentaires, le marc et les filtres à café, les serviettes en papier, et enfin les fleurs, feuilles et plantes.
- Le milieu du jardin est plus simple à infiltrer : tontes de pelouse, tailles de branches et feuilles mortes représentent leurs membres actifs.
L’AGENT SPÉCIAL À VOS CÔTÉS : La poule, de l’espèce des gallinacés, nettoyeur hors pair.

LA FILIÈRE CYCLAMED

Les médicaments sont utiles, ne les rendons pas nuisibles !
C’est chez vous que commence le circuit des déchets de médicaments : devant votre armoire à pharmacie, triez vos Médicaments Non Utilisés (MNU), périmés ou non. Mettez d’un côté les emballages et notices à déposer dans votre bac pour les emballages recyclables, et de l’autre les médicaments mis dans un sac à déposer auprès de votre pharmacien

Votre pharmacien récupère vos déchets médicamenteux et les place dans des cartons spécialement prévus pour la collecte des médicaments via la filière Cyclamed. Une fois pleins, les grossistes en médicaments les déposent dans des containers sécurisés dans des établissements de répartition. Un transporteur est contacté qui se charge de les emmener jusqu’à une usine d’incinération. Ils y seront détruits, en toute sécurité. Les MNU sont incinérés à des fins de valorisation énergétique : l’énergie produite sert à éclairer et/ou chauffer des logements.

Pour rappel, il ne faut en aucun cas jeter vos médicaments dans la poubelle, l’évier ou les toilettes, à cause du risque de pollution de l’eau ou des sols. Sur le territoire d’Evolis 23, encore 5%* du bac d’Ordures Ménagères est composé de déchets qui auraient dû être déposés sur d’autres collectes (déchèteries, bornes à textile), et parmi lesquels on trouve des médicaments ...Utilisez la filière Cyclamed !

Qu’est-ce que la filière Cyclamed ?

Cyclamed est une association agréée par les pouvoirs publics, qui a pour mission de collecter et de valoriser les Médicaments Non Utilisés (MNU) à usage humain, périmés ou non, rapportés par les patients dans les pharmacies. Cet éco-organisme est financé via les laboratoires pharmaceutiques en fonction du nombre de boîtes de médicaments mis sur le marché.

Le chiffre clé 63%

C’est la performance de collecte des MNU en 2016, par rapport au gisement existant demédicaments mis sur le marché en France. EVOLIS 23.

Syndicat mixte d’aménagement durable

A SAVOIR également  :

Les DASRI, des produits HORS Cyclamed (Seringues et aiguilles) Il s’agit des Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux Perforants des Patients en Auto-Traitement (DASRIPPAT, souvent simplifié en DASRI), c’est-à-dire des seringues et aiguilles utilisées (même dans les boîtes adaptées) par le patient lui même pour traiter sa pathologie (Diabète, Hépatites virales…), qui ne doivent pas être placées dans les cartons Cyclamed, ni être mises dans les poubelles ménagères.

Que faire de vos DASRI usagées ou non ?

En tant que Patient en Auto-Traitement, vous devez mettre vos DASRI dans des boites à aiguilles sécurisées, distribuées gratuitement par les pharmacies. Certaines pharmacies volontaires (1 sur 2) peuvent accepter de récupérer ces boîtes pleines de DASRI de la part des patients dans un sac bien à part et, en aucun cas, mélangé avec des Médicaments Non Utilisés destinés à Cyclamed.

Ces boites à aiguilles sécurisées et inviolables distribuées gratuitement aux patients par les pharmaciens sont à déposer dans les points de collecte prévus par l’éco-organisme DASRI.