SOMMAIRE :

Année 2017
Numéro 66
Octobre ; Novembre ; Décembre

LE POINT SUR LE PROJET D’ECO BOURG


Le cabinet CAD Experts a fait sa première réunion publique à la salle des fêtes le vendredi 21 juillet pour présenter la démarche mise en œuvre et notamment le fait que les habitants qui le souhaitent seront des acteurs à part entière de ce projet. Des interviews en face à face et des ateliers participatifs vont être organisés tout au long de l’année. C’est avec grand plaisir que nous avons constaté qu’une bonne vingtaine d’habitants se sont déplacés pour cette première rencontre. Un premier atelier a eu lieu le samedi 23 septembre avec en matinée balade dans le bourg et échanges, le midi repas pris en commun et l’après-midi travail sur des outils.

Pour tous ceux qui seraient intéressés vous pouvez encore participer à des ateliers soit sur une journée, soit sur une demi-journée. Les prochaines dates fixées sont : * Vendredi 20 octobre à partir de 14 H * Samedi 18 novembre de 10 H à 16 H (amener son casse-croûte) * Vendredi 15 décembre : à partir de 14 H.

Le contenu de ces 3 derniers ateliers sera communiqué ultérieurement. Même si vous n’avez pas assisté à la réunion de lancement, vous pouvez encore venir donner votre point de vue ou tout simplement vous informer. De la même manière, il n’est bien sûr pas obligatoire de venir à toutes les réunions, chacun fait comme il le souhaite.

Toujours dans le cadre de l’éco bourg, je vous avais dit que la tranche ferme de l’étude s’élevait à 23 000 € et que nous avions obtenu un financement de 16 000 € dans le cadre du contrat de ruralité. Après l’embauche du bureau d’études et la tenue de la réunion de lancement, j’ai été avisée que dans le cadre d’un plan d’économies décidé par l’Etat, Mr le Préfet avait décidé de nous retirer cette aide financière. Je lui ai immédiatement écrit (il a répondu par retour de courrier) et j’ai pu le rencontrer récemment. Il m’a assuré que notre dossier serait prioritaire pour 2018 et qu’il mettrait tout en œuvre pour compenser cette somme perdue sur notre budget 2017. J’ai également écrit à notre député Mr Moreau avec lequel j’ai également pu m’entretenir de vive voix. Il « a fait part de la situation en haut lieu » et il attend une réponse mais d’après lui, des efforts devraient être faits pour les zones rurales (oserai-je dire « soyons patients » ?). Nous ne sommes pas les seuls impactés au niveau du département, rien qu’au niveau de notre nouvelle communauté de communes, ce sont près de 300 000 € d’aides qui sont retirées. Ce qui est quand même décourageant lorsque, et c’est notre cas, les contrats sont signés…

Quoiqu’il en soit, gardons le moral et travaillons ensemble à notre bourg de demain : qu’il soit attractif pour de nouveaux habitants et qu’il nous permette de bien vivre ensemble.
Josiane VIGROUX AUFORT