Articles Juillet ; Août ; Septembre 2016

PETIT BILAN SCOLAIRE Cette année nous comptions 85 élèves au sein de l’école. Le départ des CM2 sera compensé par les nouvelles inscriptions ce qui aurait pu permettre de maintenir l’effectif stable mais malheureusement 12 enfants ne seront plus scolarisés à St Priest à la rentrée prochaine suite au déménagement de leur famille (ce qui fait chuter le nombre d’élèves à 76). Face à cette baisse, nous pouvons craindre à terme la suppression du poste supplémentaire obtenu il y a quelques années. Ces perspectives n’ont pas empêché la mairie de poursuivre ses investissements pour les écoles avec la mise aux normes des bâtiments et surtout la construction d’une nouvelle salle servant pour les APE et la garderie. CANTINE Dans un souci d’amélioration de la nutrition des enfants fréquentant la cantine scolaire, une commission « menu » a été créée afin de proposer diversité et qualité des repas avec l’utilisation plus importante de produits locaux. Avec la participation de Pascale Tessier (cantinière), Valérie Appert et Carole Chabroulet (conseillères municipales) et Sonia Lamethe (3ème adjointe et responsable des écoles), nous avons composé des menus variés et équilibrés reconduits toute au long de l’année ( avec une périodicité de 7 semaines) en tenant compte des produits de saison. Une fois ces menus élaborés, nous avons pris contact avec des fournisseurs afin qu’ils nous approvisionnent. Nous avons retenu la proposition de SOBEVIA qui nous fournira de la viande issue d’élevages locaux et de POM’BANANA pour les fruits et légumes. En effet, les maraîchers ne peuvent nous garantir un approvisionnement régulier et POM’BANANA met actuellement en place un partenariat local pour certains produits. Le conseil municipal ayant validé ce projet, tout sera mis en place à la rentrée de septembre 2016. Merci aux personnes de cette commission pour leur implication et le temps qu’elles ont consacré pour mener à bien cette mission. VOYAGE SCOLAIRE Le jeudi 9 juin, sous un beau soleil, les élèves des écoles primaire et maternelle sont partis à Paléopolis pour leur traditionnel voyage de fin d’année. Ce parc à thème sur la paléontologie , situé à Gannat dans l’Allier, propose des expositions et des ateliers sur toute l’histoire de la vie dont celle des dinosaures. Chaque classe a pu participer à un atelier :
- Atelier fouille pour les maternelles et les CP
- Atelier moulage pour les CE1 et CE2
- Atelier art pariétal pour les CM1 et CM2. Les enfants étaient ravis d’aller à la rencontre de ces géants qu’étaient les dinosaures, avec un peu d’appréhension pour les plus jeunes car le T-Rex ou le vélociraptor restent impressionnants, même sous forme de squelette. Ce voyage a été rendu possible grâce à la prise en charge du transport par la mairie, à la participation de la coopérative scolaire, de l’association Les Amis de l’Ecole et des parents. PERMIS PIÉTON Grâce à la collaboration de la Gendarmerie Nationale, les enfants du CE2 ont pu être formés sur l’autonomie, la responsabilité et les risques lors de leurs déplacements en tant que piétons. Pour finaliser le travail effectué en classe tout au long de l’année, un membre de la Gendarmerie est venu faire passer le permis piéton aux 14 élèves de la classe de Mme Forestier le vendredi 17 juin. Il s’agit de répondre avec beaucoup de sérieux à un questionnaire écrit qui, une fois corrigé, permet l’obtention du permis.

Félicitations à : BERTRAND Mathis, BIDAUX Opaline, CORDE Hugo, COURCELLE Noémie, GADAUD Abigaël, GILLET Emilie, JOFFRE Aloïs, LEFAURE Elsa, LHOPITAL Tinéo, LOUSTALOT Adela, MESAGLIO Loréna, PINTURIER-SAUTIVET Kaëna, RANGIER Louise, VETU Florian pour avoir brillament réussi cet examen. Pour clôre cet aprés midi, la mairie a offert un goûter aux enfants. Sonia LAMETHE et Sandrine CLAVEYROLAS PERMIS DE CONSTUIRE OU SIMPLE DECLARATION DE TRAVAUX ? La réglementation française concernant les constructions est telle qu’il est parfois difficile de savoir s’il faut déposer un permis de construire ou bien faire une simple déclaration lors de travaux. Voici quelques éléments d’information à ce sujet : 1° CONSTRUCTIONS NEUVES Pas de formalités pour :
- Constructions dont la surface et la hauteur sont respectivement inférieures ou égales à 5 m² et 12 m
- Piscines dont la surface de bassin est inférieure à 10 m²
- Châssis et serres dont la hauteur est inférieure à 1.80 m
- Murs dont la hauteur est inférieure à 2 m sauf s’il s’agit de murs de clôture soumis à déclaration préalable.

Déclaration préalable nécessaire pour :
- Constructions créant une surface de plancher supérieure à 5 m² mais inférieure ou égale à 20 m²
- Constructions dont la hauteur est supérieure à 12 m et dont la surface de plancher est inférieure à 5m²
- Habitations légères de loisirs implantées dans les campings ou parc résidentiel dont la surface de plancher est supérieure à 35 m²
- Murs dont la hauteur est supérieure à 2 m
- Piscines dont la surface de bassin est inférieure ou égale à 100 m² qui ne sont pas couvertes ou dont la couverture, fixe ou mobile, a une hauteur inférieure à 1m80
- Châssis et serres dont la hauteur est comprise entre 1m80 et 4 m et dont la surface au sol ne dépasse pas 2 000 m²

Permis de construire : toutes les autres constructions non dispensées de formalités ou non soumises à déclaration préalable.

2° TRAVAUX SUR CONSTRUCTIONS EXISTANTES

Permis de construire :
- Lorsque les travaux entraînent la création d’une surface de plancher supérieure à 20 m²
- Travaux nécessaires à la rénovation immobilière d’un logement
- Travaux modifiant la structure ou la façade d’un bâtiment

Déclaration préalable : travaux suivants dès lors qu’ils n’entrent pas dans le champ du permis de construire
- Changements de destination d’un bâtiment existant
- Travaux modifiant l’aspect extérieur d’un bâtiment
- Travaux créant une surface de plancher supérieure à 5m² et inférieure à 20 m²
- Travaux de modification du volume d’une construction existante entraînant le percement d’un mur extérieur

Quel est l’impact sur les communes ? Le budget des communes, intercommunalités et des départements est financé en partie par 3 taxes : la taxe foncière sur les propriétés bâties, la taxe sur le non bâti et la taxe d’habitation. Leur perception contribue ainsi au développement des équipements collectifs et des services proposés. Sous le précédent mandat, nous avions procédé à une mise à jour du classement des habitations. En effet il existe huit catégories, elles-mêmes divisées en sous catégories (6M, 6, 5M, 5...), allant du local très dégradé (catégorie 8) au grand luxe (catégorie 1).Certaines maisons de la commune avaient été rénovées ou agrandies, d’autres avaient été laissées en l’état et leur classement n’avait pas évolué. Ce travail a permis de corriger une certaine inégalité entre les habitants de la commune au niveau des 3 taxes. Leurs taux sont votés chaque année par votre conseil municipal. Nous souhaitons retarder le plus possible l’augmentation de ces taux mais peut être seront-nous amenés à les revoir prochainement. En effet, ces taxes constituent une grande partie de nos finances et cette année nous avons perdu 22 000 € sur notre budget (nous avons eu confirmation très récemment : - 10 000 € au titre de la Dotation Globale de Fonctionnement et – 12 000 € au niveau du Fonds Départemental d’Equipement des Communes). Pour éviter d’augmenter à court terme ces taux, nous pensons que chaque contribuable doit payer en fonction de ce dont il dispose. Pour ce faire, nous vous rappelons que lors de travaux d’agrandissement ou d’ajout de constructions, il est important de faire ces déclarations qui permettent de mettre à jour la valeur locative du bien et donc de calculer au plus juste les taxes. Comme je le disais précédemment, c’est une de nos recettes principales mais c’est aussi une question d’équité. Certains d’entre vous ont déjà été contactés car des oublis ou négligences de déclaration avaient été constatés, d’autres vont l’être dans les semaines qui viennent afin de régulariser leur situation. En effet, nous avons une commission communale des Impôts Directs, composée d’élus et de non élus, accompagnés d’un responsable des services des impôts, et nous examinons ensemble les éléments ayant fait l’objet d’un dépôt de permis ou d’une déclaration. Nous sommes également tenus de faire remonter les constructions, modifications… n’ayant fait l’objet d’aucune déclaration. C’est pourquoi il nous a semblé nécessaire de faire ce rappel car, nous en sommes conscients, certains d’entre nous ne sont pas forcément au courant des démarches à réaliser et c’est en toute bonne foi que certains documents ne sont pas déposés. Quoique il en soit, Nadia se tient à votre disposition si vous avez une question concernant ces points particuliers. Je vous souhaite un bel été à tous et si possible plus ensoleillé !!! Josiane VIGROUX AUFORT  ZOOM SUR QUELQUES MISSIONS DU POC (Pays Ouest Creuse) Le Pays Ouest Creuse en quelques chiffres
- 3 communautés de communes (Pays Sostranien, Bénévent-Grand Bourg et Pays Dunois)
- 44 communes
- 1004 km²
- Plus de 25 000 habitants

Agir pour le développement culturel local, un dispositif de soutien aux projets culturels locaux, le Fonds d’Actions Culturelles Territorialisées (FACT), Les Pays Ouest et Sud creusois ont souhaité mettre en place un dispositif de soutien aux projets culturels locaux.

Ce dispositif, financé en 2016 et 2017 par la Région Aquitaine Limousin Poitou - Charentes, permet de soutenir des projets culturels locaux réalisés par des équipes artistiques professionnelles dans les domaines tels que le spectacle vivant, les arts plastiques, l’image, la lecture publique, le patrimoine… sous différentes formes (résidence, diffusion, création, pratique artistique…) et ouverts à tous les publics. Deux appels à projets sont lancés chaque année. Un premier appel à projet a été lancé en Avril 2016 et permettra de soutenir 15 projets pour un montant d’aide de 16 100 € : des programmations culturelles, un cinéma de plein air, des projets artistiques collaboratifs avec le jeune public, des festivals de musique, des stages de pratiques artistiques... Un second appel à projet est lancé fin Juin pour soutenir de nouvelles manifestations. Les projets peuvent être développés par des associations, des communes, des comités des fêtes... Elisa Charpantier, en charge du développement culturel, accompagne les porteurs de projet afin de faciliter leur démarche. Le règlement d’aides FACT est disponible sur le site Internet du Pays Ouest Creuse - rubrique "actualités" www.pays-ouestcreuse.fr Pour tout renseignement, contacter : Elisa CHARPANTIER, culture@leader-socle.fr - 05 55 64 01 98.

Agir pour le maintien et le développement de l’offre de soin, une mission d’Accompagnement à l’élaboration d’un projet territorial de santé.

Les communautés de communes de Bénévent Grand Bourg, du Pays Sotranien et du Pays dunois ont souhaité, au sein du Pays Ouest Creuse, réactiver une dynamique collective pour réfléchir ensemble au maintien et au développement de l’offre de soin sur le territoire. En effet, dans de nombreux territoires ruraux, les évolutions démographiques des professions de santé peuvent donc faire craindre un renouvellement incomplet des générations, les jeunes professionnels privilégiant d’une part l’exercice salarié, d’autre part l’exercice en milieu urbain.

Le Pays Ouest Creuse risque fort d’être confronté à terme à ce problème alors qu’il présente déjà des densités en médecins généralistes, dentistes et kinésithérapeutes inférieures aux moyennes régionale et nationale. Préoccupés par ces perspectives, et en particulier par le fait que de nombreux médecins ont dépassé l’âge de 60 ans (plus de 40%), les élus du territoire ont souhaité que soit conduit un diagnostic local permettant de définir une stratégie territoriale de santé et d’accompagner les professionnels qui le désirent dans une organisation de l’offre de soins libérale, privilégiant un exercice collectif, pluridisciplinaire et coordonné. Cette démarche a été confiée à la Mutualité Française Agricole du Limousin, en partenariat avec l’Observatoire Régional de la Santé et la Mutualité Française du Limousin .

Cette démarche est conditionnée par un fort niveau d’implication et d’adhésion des professionnels de santé et particulièrement des médecins généralistes. Aussi, une enquête a été adressée aux 154 professionnels identifiés sur le territoire. Des entretiens en face à face ont également été proposés notamment aux 24 médecins généralistes.

Un point d’étape sera réalisé fin Juin 2016 afin de communiquer les résultats du diagnostic, de l’enquête et des entretiens auprès des élus et des professionnels de santé, et d’échanger sur les suites à donner à la démarche. A l’issue de cette rencontre, la démarche pourra être approfondie dans le cadre de l’élaboration d’un projet de santé. Pour tout renseignement, contacter : Ellie LESUR, bienvenue@pays-ouestcreuse.fr – 05 55 89 69 23

Agir en faveur de l’identité et de la richesse paysagère, le programme d’action de Plan de Paysage.

Le Pays Ouest Creuse mène, depuis de nombreuses années, une politique forte en faveur du paysage. Après la réalisation du diagnostic « Paysage et architecture en Pays Ouest Creuse – Lire, comprendre, interpréter » en 2011 et la mise en œuvre de l’Université Rurale du Paysage en 2012 et 2013, le Pays vient d’achever l’élaboration de son Plan de Paysage.

Cette démarche, réalisée dans le cadre d’un appel à projet lancé par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Environnement en 2013, est, à ce jour, unique au sein du Limousin. Ayant vocation à anticiper l’évolution du paysage, elle s’est déroulée en trois phases : un diagnostic, la définition des Objectifs de Qualité Paysagère et l’élaboration du programme d’actions.

Le Plan de Paysage est avant tout un document qui doit être partagé par l’ensemble des acteurs du territoire afin de devenir un outil.

Une présentation des résultats auprès de l’ensemble des élus des communautés de communes est prévue prochainement lors de laquelle un exemplaire du programme d’actions sera remis aux 44 communes que constitue le Pays Ouest Creuse. L’ensemble des habitants et élus pourront alors prendre connaissance de son contenu en mairie.

Vos pouvez également le recevoir, au format numérique, sur simple demande auprès du Pays Ouest Creuse ou le consulter sur www.pays-ouestcreuse.fr

Pour tout renseignement, contacter : Juliette TRANCHANT, archi-paysages@pays-ouestcreuse.fr 05 55 89 85 45 Pays Ouest Creuse 2 Place Emile Parrain 23300 LA SOUTERRAINE www.pays-ouestcreuse.fr PAROLES AUX ASSOCIATIONS GOÛTER DE PÂQUES DES AMIS DE L’ECOLE Malgré une météo incertaine, nous étions ravis d’accueillir une quarantaine d’enfants pour le goûter de Pâques qui s’est déroulé le samedi 9 avril. La visite de monsieur Lapin et de ses chocolats a réjoui les enfants, tout comme la confection de sacs qui ont servi à mettre les petites douceurs et les lapins ballons. Après ces activités, nous avons partagé un bon goûter qui a été suivi d’une photo collective avec notre invité du jour, monsieur Lapin. Lors de cette journée les parents ont pu venir retirer leurs lots de tombola. Tous les fonds collectés lors de cette tombola ont servi à financer une partie du voyage scolaire. Nous remercions les personnes qui ont participé à cette manifestation. Les Amis de l’école

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ACCA L’assemblée générale s’est tenue le samedi 7 mai 2016. Comme d’habitude les sociétaires étaient venus nombreux. La municipalité était représentée par Mme la Maire Josiane Vigroux Aufort et M. Gilles Deslandes. Mme Monique TRINDADE étant excusée. Le bilan de la saison précédente a été fait :
- Faisan : 7 lâchers de 40 soit au total 280
- Lièvre : 23 prélevés
- Chevreuil : 30 prélevés sur 30 bracelets attribués
- Sanglier : 10 prélevés
- Renard : de 50 à 60 tués toutes chasses confondues (chasse tir, déterrage et piégeage)
- Ragondin : plus de 400 tués Pour la saison 2016/2017 :
- Le quota de lièvres a été maintenu à 25
- Le nombre de bracelets chevreuil a été maintenu à 30, et 10 pour le sanglier
- Le refuge a été maintenu sur la ferme de Stéphane POIRIER aux lieux dits la Vilatte et les Verrines.

Les terrains des personnes citées ci-dessous seront reconnus en opposition de conscience (en non chasse) à partir du 24 décembre 2016.
- Mme et M. GAGNE Gérard
- M. GAGNE Jean Louis
- M. GAGNE Pierre
- Mme IPSER Annie
- Mme IPSER Lysa
- M. FAURE François Les opposants sont par ailleurs tenus de procéder à la signalisation de leurs terrains matérialisant l’interdiction de chasser, de plus ils ont l’obligation de réguler les nuisibles.

Nous remercions comme chaque année la municipalité pour la subvention qui nous est allouée et nous remercions également tous les propriétaires de terrains qui nous permettent de chasser.

Notre situation financière est saine et positive. Le prix des cartes d’adhérent a été maintenu à 80 €. Elles seront distribuées le vendredi 29 juillet et le vendredi 19 août de 18 à 19h00 à la mairie. Le bureau

ASSOCIATION PATRIMOINE Ces dernières années, les effectifs de notre association ont fortement chuté (nombreux départs surtout nos amis britanniques). D’une trentaine de membres en 2000, il ne reste aujourd’hui qu’une dizaine d’« Irréductibles » amoureux de notre patrimoine communal. Depuis 2 ans, régulièrement nos chantiers ont lieu à l’intérieur de notre église « St Laurent ». Après avoir rénové le chœur : boiseries, peintures, parquet et remis en valeur les murs en mettant les pierres à nues, le balcon en bois se trouvant à l’entrée a été nettoyé et poncé avant de le repeindre aux couleurs identiques à l’existant. Au dessus de ce balcon, un vitrail, offert par Jacky Marcelot, a été posé et nous travaillons sur son encadrement en pierres apparentes.

Notre ami, Joël Lepeytre a travaillé à la restauration de l’autel de la chapelle de droite. Il a également repeint en rouge sang, les noms des anciens combattants « morts pour la France » inscrits sur les plaques de marbres. Il a rénové la statue de St Laurent qui était cassée et entièrement vermoulue. Merci à lui. Les pèlerins de St Jacques nous laissent des messages dans l’église. Ils sont heureux de trouver sur leur passage une église ouverte et nous encouragent à continuer nos travaux de rénovation. L’autre chantier que vous pouvez apercevoir de la place du village est le petit cabanon dans la cour de la maternelle. Les maçons de la creuse, Yves Pradeau, Daniel Adenis, Michel Lecugy et les autres, ont pioché le vieux crépi et ont remis en valeur les pierres en faisant les joints. Aujourd’hui ce bâtiment s’inscrit parfaitement dans la revalorisation du centre bourg. Comme dans tous les villages gaulois, euh ! Creusois, ces journées patrimoine se terminent toujours par un petit repas préparé par Monique. Si vous souhaitez rejoindre une équipe très sympathique, n’hésitez pas à nous contacter.

Monique et François TRINDADE COQUELICONTES 2016 Rendez-vous incontournable de Mai, la veillée contée de Coquelicontes a encore réunit une cinquantaine de spectateurs fidèles. Cette année, la belge Amandine ORBAN de XIVRY est venue partager ses rêves. Elle s’est faite à la fois conteuse, diseuse, chanteuse pour nous entraîner avec Aiko en suivant ses volutes de fumées, faire apparaître un homme qui s’apprêtait à manger un œuf à la coque dans lequel il y avait un château…. toujours avec une précision des mots et une attention aux gestes. Cette soirée poétique et tendre, a été possible grâce au soutien de la commune de St Priest la Feuille, de la Médiathèque du Pays Sostranien, de la Bibliothèque Départementale de Prêt …. A l’année prochaine… Les Amis de la Bibliothèque SAISON 2016 DES « SALTIMBANQUES » Les Saltimbanques ont rangé les costumes, les lumières et les décors. La saison 2016 est terminée, vive la saison 2017. Nous avons vécu de très belles soirées avec le retour des anciens : Chantal LEPEYTRE nous a montré tout son talent dans l’interprétation d’une chanson et d’un sketch sur « des histoires de femmes ». Et puis, que dire du duo Marie-Pierre LERBOUR, Jean-Michel MOREAU irrésistibles dans la parodie du « bureau d’aide sociale » sinon Bravo. Les ados, Camille BOUCHER, Erine PIOFFRET et Louis Di PASQUALE, ont fait un retour prometteur. La première partie se terminait de manière magistrale avec la pièce « c’est qui qui s’en occupe ? » qui voyait un retraité aux prises avec les ponts et chaussées à cause d’une borne. Après l’entracte, c’est avec une pièce de Georges FEYDEAU (Léonie est en avance) que les spectateurs ont pu se régaler et à cette occasion ont pu apprécier le talent de notre nouvelle comédienne, Delphine BAZIN, dans le rôle de Léonie. Stéphane MERAUD était son mari, Mireille LECUGY sa mère, Christine MANDOUX la sage-femme, Céline DUFOUD la bonne et Jacques AUFORT le père. La mise en scène était de Josiane VIGROUX AUFORT. Sept soirées ont eu lieu à la salle des fêtes de St Priest la Feuille. Jacques AUFORT CALENDRIER ASSOCIATIF Juillet
- Dimanche 17 Juillet 2016 Thé dansant des Aînés avec Nicolas VIOLET à 14h30 Août
- Dimanche 14 Août 2016 Brocante du Comité des fêtes
- Lundi 15 Août 2016 Thé dansant des Aînés avec Gégé Musette à 14h30 Septembre
- Mercredi 21 Septembre 2016 Belote des Aînés à 14h Octobre
- Dimanche 11 Octobre 2016 Loto des Aînés à 14h
- Dimanche 25 Octobre 2016 Fête de la pomme et de la châtaigne des Aînés à partir de 9h ETAT CIVIL Décès :
- PIMPAUD Marcel, décédé à St Priest la Feuille le 21 mars 2016 à l’âge de 90 ans, domicilié Le Bourg.
- LELIEVRE Alexandre, décédé à Guéret le 29 mars 2016 à l’âge de 79 ans, domicilié Mazeirat
- CLEMENT Irène veuve PUYCHEVRIER, décédée à Guéret le 10 avril 2016 à l’âge de 87 ans, domiciliée La Bergeade
- BOULOIR Irène veuve ROUSSEAU, décédée à Guéret le 15 avril 2016 à l’âge de 90 ans, domiciliée La Villeaubert
- PENIGOT Paulette veuve MASSARD, décédée à Ste Feyre le 9 mai 2016 à l’âge de 79 ans, domiciliée Nernuit Naissances :
- COLLET Roxanne, née le 16 mars 2016 à Guéret, domiciliée Le Bec
- DE OLIVEIRA Louca, Théo, né le 18 mars 2016 à Limoges, domicilié L’Age aux Choux
- PATINGRE Jeanne, Francine, Michelle, née le 23 mars 2016 à Limoges, domiciliée Le Bourg
- COTTRAY Octave, Laurent, Luc, Marie né le 31 mai 2016 à Limoges, domicilié Le Bourg Mariage :
- CHELILI Soufyane et LOUBERT Sylvie, mariés le 19 mars 2016 à St Priest la Feuille, domiciliés Le Bourg