Début du XXe Siècle à nos jours

[marron]DÉBUT DU XXe SIÈCLE À NOS JOURS[/marron]

[marron]La guerre de 1914-1918[/marron]
On dénombre 69 morts dans la commune dont la population en 1911 était de 1336 habitants. La Creuse eut près de 11000 morts soit 20% des mobilisés.

[marron]Fin Septembre 1937[/marron]
Inauguration de l’école de filles. Cette construction avait été décidée le 23 février 1936 par le Conseil municipal avec Auguste Coulon pour maire.

[marron]Guerre de 1939-1945[/marron]
Un camp du maquis existait dans les bois de Mazeirat, fort d’une trentaine de membres. Il fut attaqué par les GMR (Groupes Mobiles de Réserve), aux ordres du régime de Vichy le 18 Avril 1944. Un échange de coups de feu se produisit mais n’entraîna pas de victimes. Le soir, un FTP (Franc-Tireur Partisan), étudiant à Montpellier, rentrant de mission tombe aux mains des GMR. Il sera amené à Mazeirat et brutalisé. Les habitants du village seront contraints de raser le camp.
La Creuse est libérée le 24 Août 1944. On note un bilan de 8 morts dont Auguste Coulon, maire de St-Priest la Feuille décédé en déportation au camp de concentration de Buchenwald le 18 février 1945.

[marron]1958 :[/marron] Sur l’initiative de la municipalité, les terres sont remembrées. C’est le 2e remembrement qui a lieu en Creuse.